Lumignons

Fabienne allume ses lumignons

L’horloge de la cuisine sonne 19 heures. Fabienne est installée devant sa table et allume ses lumignons. Rien de bien spectaculaire, si ce n’est la technique qu’elle utilise pour le faire. A l’aide de spaghetti, Fabienne embrase ses bougies. Sur chaque fenêtre, elle en dispose huit, un pour chacun de ses petits-enfants. Cette tradition, elle y tient. Moins pour son aspect religieux que par respect pour le souvenir de son mari, très croyant. « Une fois, se remémore-t-elle joviale, mon mari avait même acheté des lumignons pour notre locataire, qui vit en-dessous. Il tenait beaucoup à cette tradition. »

 

Texte Alexandre Festaz

Propos recueillis par Alexandre Festaz et Léa Laboureau