anecdote

Camille et Pierre Grimaud nous racontent leurs souvenirs

Françoise, Pierre et Camille Grimaud.

Françoise, Pierre et Camille Grimaud.

La Fête des Lumières n’a pas d’âge. Chaque Lyonnais ne vit pas de la même façon cet événement hors du commun. Des millions de touristes qui viennent chaque année, cela peut en freiner plus d’un. A 16 ans, Camille n’a pas beaucoup connu la Fête des Lumières et pourtant, elle en a des souvenirs très précis. Entre peur du monde et émerveillement, elle en parle avec des étoiles dans les yeux.

 

Vivre avec des souvenirs c’est bien, mais les raconter et les partager, c’est encore mieux. Nous avons tous des anecdotes sur des événements qui nous ont marqué, et c’est aujourd’hui l’occasion de les dévoiler. La Fête des Lumières, avec son lot de surprises nous marque pendant des années. C’est notamment le cas pour Pierre, qui nous dévoile avec tendresse cet événement marquant de sa jeunesse.

Publicités

Les anecdotes de Fabienne Meygret

Vendredi soir, Fabienne ne sort pas de chez elle. Elle préfère nous raconter sa première Fête des Lumières. C’était en 1983. A l’époque, elle vient de quitter Oran, en Algérie, et arrive à Lyon avec son mari. En plus de trente ans, les célébrations ont l’air d’avoir bien changé.

 

Propos recueillis par Alexandre Festaz et Léa Laboureau