Elodie Menager, commercial grande distribution chez Aoste.

FAMILLE MENAGER

Propos recueillis par Léa Laboureau et Irchade Kari

La Fête des Lumières vue par Antoine et Louise

Maintenant que les lumières sont éteintes et que la Fête des Lumières a fini d’illuminer la ville, c’est au tour des bambins de la famille Menager de nous donner leurs impressions sur les festivités lumineuses.

 

La Fêtes des Lumières vue par Elodie Menager

Après Bertrand, dans la famille Menager c’est au tour d’Elodie de partager avec nous son point de vue sur les festivités lumineuses.

La soirée des Menager

Aux oubliettes le samedi cocooning, dimanche soir la famille Menager a bravé le froid pour découvrir les illuminations de la Fête des Lumières. Mais avec une poussette et deux enfants en bas âge, cette première soirée lumineuse a vite tournée court.

La Fête des Lumières vue par Bertrand

Aficionados de la Fête des Lumières prenez garde, l’avis de Bertrand sur la question ne vous laissera pas de marbre. La preuve en image.

La soirée cocooning chez les Menager

Bertrand fait la lecture à Louise et Antoine.

Bertrand fait la lecture à Louise et Antoine.

Quand les badauds s’amassent dans la rue pour admirer les illuminations, la famille Menager quant à elle opte pour une soirée cocooning au chaud. Focus sur leur soirée anti fête des Lumières.

Le samedi en famille de Bertrand

photo

Vivre dans le centre lyonnais, à deux pas des illuminations, ne signifie pas forcément passer sa journée à trépigner d’impatience, en attendant l’instant fatidique où l’on pourra enfin observer les créations illuminées. La preuve avec Bertrand, le père de la famille Menager, qui garde les enfants pour laisser Elodie sortir avec ses amis.

 

L’anecdote de Bertrand Roger

IMGP3682

Dans la famille Menager, c’est au tour du père Bertrand, de nous compter ses aventures lumineuses. Après l’amère première fois d’Elodie, Bertrand nous raconte ses mésaventures vécues pendant la Fête des Lumières.

L’anecdote d’Elodie Menager

Inoubliable. C’est le mot que beaucoup utiliserait pour décrire la première fois que leur regard s’est posé sur les illuminations de la Fête des Lumières. Mais si pour certains ce souvenir procure l’effet « Madeleine de Proust », pour d’autres, comme Élodie Menager, cette première fois leur a laissé un goût plutôt amer. Élodie nous raconte sa premier souvenir lumineux.

Le récit photo d’Élodie Menager

Pour ce premier jour de la Fête des Lumières, Élodie Menager ne change pas son quotidien. Cette jeune maman commence sa matinée à 8h30 en emmenant  son fils, Antoine, à l’école primaire en voiture. Après avoir accompagné son bambin, elle se rend souvent au Café des Antiquaires, à quelques mètres de l’école, avec deux autres parents d’élèves. Cette rencontre leur permet d’échanger des astuces pour éduquer leurs enfants autour d’un café et d’un croissant, mais aussi de partager leurs centres d’intérêts. Une fois ce rituel terminé, Élodie démarre sa journée de travail en se rendant à Bourg-en-Bresse. Pour clore cette première journée de la Fête des Lumières, Élodie et Antoine décident de flâner entre les multiples stands du marché de Noël sur la place Carnot. Une journée chargée pour ces deux membres de la famille Menager.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s