Les anecdotes de Fabienne Meygret

Vendredi soir, Fabienne ne sort pas de chez elle. Elle préfère nous raconter sa première Fête des Lumières. C’était en 1983. A l’époque, elle vient de quitter Oran, en Algérie, et arrive à Lyon avec son mari. En plus de trente ans, les célébrations ont l’air d’avoir bien changé.

 

Propos recueillis par Alexandre Festaz et Léa Laboureau 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s