L’anecdote d’Elodie Menager

Inoubliable. C’est le mot que beaucoup utiliserait pour décrire la première fois que leur regard s’est posé sur les illuminations de la Fête des Lumières. Mais si, pour certains, ce souvenir procure l’effet « Madeleine de Proust », pour d’autres, comme Élodie Menager, cette première fois a laissé un goût plutôt amer. Élodie nous raconte son premier souvenir lumineux.

 

Propos recueillis par Léa Laboureau et Irchade Kari

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s